prof.ssa MICHÈLE LORGNET


prof.ssa michèle lorgnet    Docente seconda fascia
settore: L-LIN/04
membro: consiglio


contatti
tel.: 0543-374723/31
fax: 0543-374717
mail: lorgnet@sslmit.unibo.it
studio: D11

Note

Cursus des études:
Après des études primaires et secondaires en Savoie, à Aix-les-Bains, elle est reçue comme élève professeur au concours de l’Institut des IPES de l’Université de Paris (Sorbonne) en Lettres et Sciences humaines. Une ultérieure année de bourse attribuée par le Ministère des Affaires étrangères italiennes lui permet de séjourner un an à Florence, et ce séjour confirme l’intérêt qu’elle porte à la littérature italienne, thème qui restera au cœur de ses recherches personnelles sur la traduction. Elle soutient à Paris (Sorbonne) une thèse de DES (3ème cycle) en Langues et littératures étrangères, « Les aspects initiatiques de la Divine Comédie », directeur P. Renucci.
Elle obtient un second diplôme universitaire (laurea) en 1978 en Italie à l’Université de Bologne avec un mémoire sur l’œuvre de J.-J. Rousseau : « Introduction critique aux Rêveries du promeneur solitaire » sous la direction de L. Petroni.
En 1980, elle est reçue comme chercheur au concours de l’Université de Bologne (Italie).

Charges d’enseignement et de recherche:
Dès 1978, elle enseigne la langue française au Centre de linguistique théorique et appliquée (CILTA, aujourd’hui Centre Luigi Heilmann)) de cette même Université, ensuite à la Faculté des Lettres, chargée de cours de langue française, de littérature et d’analyse textuelle, et de théorie et pratique de la traduction. Elle dirige et coordonne des cours de formation continue pour les enseignants du secondaire en Langue française de la Région Emilie Romagne et pour le groupe LEND (Lingua e Nuova didattica ) lors des années 1981, 1982, 1983, 1984.
De 1981 à 1994, elle fait partie de la rédaction de la revue « Francofonia », et participe également, de 1978 à 1986, au comité de lecture de la revue SILTA (Studi di Linguistica teorica ed Applicata) dirigée par Luigi Heilmann. En Italie où elle réside désormais, elle est invitée comme intervenant à de nombreux congrès et séminaires concernant l’analyse textuelle, la littérature et la langue françaises : Faenza, Mestre 1985 (LEND), Le laboratoire de langue ; Bagni di Lucca 1986, Séminaire International : Littérature et didactique pour le Français langue étrangère ; Bagni di Lucca 1987, 1988 , IIIème et IVème Séminaires Internationaux sur la littérature française de la Révolution ; Riccione 1990, Forlì 1991, Fiera Internazionale della Traduzione ; Forlì 1992, Seminario Internazionale sul Lessico ; Capri 1994, Bagni di Lucca 1995, Pise 1996, Seminari Pasquali di Analisi Testuale ; Bologne 1995, Res Publica Literaria, La République des Lettres ; Forlì 1995, Understanding Arguments : La logica informale del discorso ; Milan 1997, Università Cattolica del Sacro Cuore, Congresso Internazionale : Studi di Linguistica francese in Italia ; Forlì 2000 , Attorno al congiuntivo.

Elle est également invitée à plusieurs congrès internationaux à l’étranger : Budapest 1986, Congrès International des Lumières, « Le statut de l’écrivain » ; Poitiers 1991, « Brièveté et écriture » ; Paris III-Sorbonne, Centre d ‘Arts Visuels 1991, « L’artiste en représentation » ; Ljubljana 1997, « Translation into Non-mother Tongues » ; Tunis 1997, « Congrès AUPELF. UREF, La mémoire des mots » ; Paris IV-Sorbonne1998, « Jan Martin, Un traducteur au temps de François Ier et de Henri II » ; Vancouver, Simon Fraser University 1999, « La Renaissance hier et aujourd’hui et la dérive de la Francophonie ».

Responsable pendant plusieurs années de réseaux d’échanges universitaires Erasmus Socrates avec les Universités de Genève, Lyon, Bruxelles, Lisbonne, des charges d’enseignement lui sont attribuées : au Canada, en Colombie britannique, (Simon Fraser) où elle enseigne comme Visiting Professor la langue et la littérature française au cours de l’année 1987, et à Lyon en 1995 où elle est invitée à donner des cours de traduction littéraire. Appelée à couvrir un poste d’enseignement de la traduction spécialisée à la Faculté de la SSLiMIT (Ecole Supérieure des Langues Modernes pour Traducteurs et Interprètes ) de Bologne - Forlì , elle participe à l’organisation des premiers congrès internationaux promus par cette jeune faculté , 1990, 1992, « Foire Internationale de la traduction », 1993 « Séminaire International sur le Lexique » . En 1996, elle concourt à la création du groupe de recherches terminologiques de la faculté, « Linguaggi e attività produttive ».

Charges d’enseignement actuelles:
Professeur titulaire de langue française et de traduction à la SSLiMIT, elle est directrice responsable du département de français. Elle a, depuis 1990, dirigé nombre de mémoires de maîtrise concernant l’analyse textuelle, la traduction et la terminologie, contribuant ainsi à l’élaboration du portail de la faculté récemment inauguré, banque de données où est recueilli le Thésaurus, entre autres dans le domaine de l’environnement, de la petite et moyenne industrie, de la médecine, des Arts visuels.

Domaines actuels de recherche:
Elle poursuit des recherches personnelles sur l’histoire de la traduction, pour la publication et l’édition critique de documents anciens dans le domaine italien français, sur l’influence de la Rhétorique dans l’analyse de la traduction. En outre, elle dirige un groupe de recherches sur l’étude des phénomènes psycholinguistiques impliqués dans le processus de la traduction.

En marge de ces publications, et pour le plaisir, quelques traductions personnelles, dont certaines ont été publiées, ont ponctué ça et là cette recherche universitaire. Des travaux de traduction professionnelle , dans le cadre de prestations pour des organismes ou des centres divers ( Région Emilie Romagne, Centre de documentation de la Région Lombardie) ont été publiés par ces organismes.
Dans le domaine littéraire, dès 1968, plusieurs volumes de traduction - réécriture de romans pour la jeunesse ont été publiés par la Maison d’Edition Malipiero (Bologne).
Quelques traductions récentes concernent l’œuvre du poète contemporain, originaire du Frioul, Silvio Cumpeta : Poèmes choisis, traduction de l’italien de M.A. Lorgnet avec un essai critique sur la traduction (Propos d’après), (2001) Paris, L’Harmattan, p.121, un second volume à paraître, et celle de l’écrivain Piero Vannucci , un volume à paraître.

Pubblicazioni
 
VOLUMI E CURE
·  1983: Du texte littéraire à la compréhension d’une situation de discours : Une lecture de la Voix humaine, (), (Francofonia, III, 4, pp. 115-119).
·  1984: Rousseau juge de Jean-Jacques, Dialogues: L’imaginaire de l’argumentation, (Francofonia, IV, 6, pp. 29-41).
·  1986: Note sur [ la traduction et ] le spectacle de M.de Ghelderode au Théâtre San Geminiano de Modène, (Francofonia, 10, pp. 158-159).
·  1988: La révolution du langage de la temporalité chez J.-J. Rousseau, (), Bologna, CLUEB, (Robespierre & Co, Atti della ricerca sulla letteratura francese della Rivoluzione, pp. 195-208).
·  1988: Robespierre & Co, Atti della ricerca sulla Letteratura francese della Rivoluzione, Terzo seminario Internazionale Centro Sorelle Clarke, 1987, (), Bologna, CLUEB.
·  1989: L’écrivain et la norme: La subversion de la temporalité comme phénomène asocial dans les Dialogues de J.-J. Rousseau, (), Oxford, The Voltaire Foundation, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century.
·  1990: La dernière illusion du pittoresque: La chaumière indienne de Bernardin de Saint-Pierre, Bologna, CLUEB, (N. Minerva (éd.) Robespierre & Co, Atti e Ricerche sulla Letteratura francese della Rivoluzione, IV Seminario internazionale, pp. 149-160).
·  1991: Le conte entre peinture et pittoresque, Université de Poitiers, (La Licorne, 21, pp. 207-217).
·  1992: La vie des premiers peintres du Roy depuis M. Le Brun jusqu’à présent. L’individualisme visionnaire du Comte de Caylus, Parigi, Edition Desjonquères, (R. Desmoris (éd.) L’artiste en représentation, pp. 43-55).
·  2001: Silvio Cumpeta, Poèmes choisis, Avant-propos de Giorgio Barberi Squarotti, traduction de l'Italian de Michèle Lorgnet Torri, avec un commentaire à la traduction, (), Montréal Paris, L'Harmattan.
 
TRADUZIONI
·  ????: Poèmes choisis, ().
·  1992: Atti della Fiera Internazionale della Traduzione, I, (), Forlì, Ateneo Editrice.
·  1992: Traduire la Rhétorique du Texte, (), Forlì, Ateneo Editrice, (Atti della Fiera Internazionale della Traduzione, I, Riccione 19-21 dicembre 1990, Biblioteca della Scuola Superiore di Lingue Moderne per Interpreti e Traduttori, pp. 85-95).
·  1994: Atti della Fiera Internazionale della Traduzione, II, (), Bologna, CLUEB.
·  1994: Jan Martin, translateur d’emprise. Réflexion sur les constructeurs de textes à la Renaissance, (), Bologna, CLUEB.
·  1994: L’idea di natura nell’Arcadie di Jan Martin, Bologna, CLUEB, (H. Pessina (éd), Atti del Seminario internazionale sul Lessico, pp. 139-147).
·  1995: Pour une traduction holistique. Recueil d’exemples pour l’analyse et la traduction, (), Bologna, CLUEB.
·  1996: La figure de l’hyperbate comme expression du sublime. A propos des traductions en prose du Roland Furieux au XVIe siècle, Bologna, CLUEB, (Miscellanea in onore di Liano Petroni, pp. 19-27).
·  1998: Entre stockage et réemploi en terminologie: un processus d’anamnèse?, Montréal-Tunis, AUPELF-UREF, (A. Clas, S. Mejri, et T. Baccouche (éds), La mémoire des mots, pp. 419-424).
·  1999: Quelques traits communs aux traductions attribuées à Jan Martin, Parigi, Presses de l’Ecole Normale Supérieure, (Jan Martin, un traducteur au temps de François Ier et de Henri II, Cahiers V. L. Saulnier, 16, pp. 195-213).
·  2002: Civilité, civilisation, politesse : élaboration d’un modèle de comportement moral à travers les traductions françaises de la seconde moitié du XVIe siècle, Paris/Montréal, L'Harmattan /Les Presses de l'Université Laval, (G. Poirier (éd.), La Renaissance hier et aujourd’hui, pp. 143-163).
·  2003: Le traducteur-interprète: un médiateur linguistique. Une nouvelle/antique vocation orale/écrite/orale. De quelques réflexions, Milano, Vita e Pensiero, Pubblicazioni dell’ Università Cattolica del Sacro Cuore, (Lingua, Cultura e Testo. Miscellanea di Studi francesi in onore di Sergio Cigada, E. Galazzi, G. Bernardelli (éds.), pp. 455-460).
 
ATTI DI CONVEGNI
·  1998: Studi di linguistica francese in Italia: traduttologia, Brescia, Editrice La Scuola, Pubblicazioni del Centro di Linguistica dell’Università Cattolica, (Studi di linguistica francese in Italia, 1960-1996, Atti del Convegno Internazionale, Milano 17-19 aprile 1997, Saggi e Monografie 16, pp. 521-550).